Amélie de Montchalin était présente aux cérémonies de commémoration du 8 mai :

Nous devons nous souvenir de la paix rayonnante du 8 mai 1945 après les années de ténèbres.
L’Europe est née du refus de cette guerre fratricide pour bâtir une paix durable.