Lettre de la députée #3 – Octobre/Novembre 2017 – Budget 2018

25 Nov

Chers amis,

Cette troisième lettre est l’occasion pour moi de vous faire partager mon quotidien budgétaire depuis le début du mois d’octobre. En effet, dans mes fonctions de cheffe de file pour La République en Marche de la Commission des Finances, je suis chargée de coordonner tout le travail de notre Groupe, sur le Budget 2018 et les différentes Lois de Finances. C’est un travail exigeant et intense, car nous avons à suivre toutes les recettes fiscales (les impôts) et toutes les dépenses des différents ministères (toutes les dépenses publiques qui ne relèvent ni des collectivités locales ni de la Sécurité Sociale).

Au-delà des choix politiques forts que ce Budget porte (sincérité budgétaire, priorité à l’éducation, la sécurité et l’innovation, et défense du pouvoir d’achat des classes moyennes), ce Budget a aussi été l’occasion de revoir en profondeur le rôle des parlementaires. Nous avons, depuis le mois de juillet, travaillé en amont avec les cabinets ministériels et les Ministres Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, pour affiner le texte. Puis, en septembre, nous avons commencé à nous pencher sur les amendements que nous avons ensuite portés en octobre, pendant l’examen du texte, en Commission. Notre rôle est désormais de suivre en détail chacun des postes de dépenses, avec les Ministres compétents, avant de déployer toute notre énergie pour nous assurer que tous les acteurs – privés et publics – prendront le relais de nos mesures pour que les choses changent concrètement ,pour tous les Français. C’est dans cet objectif que nous recevrons ainsi à l’Assemblée Nationale, le 22 janvier prochain, tous les acteurs financiers, pour que la réforme fiscale (ISF, Prélèvement Forfaitaire Unique) aboutisse à plus d’investissement dans les PME et ETI dans notre pays, grâce à des discours, des outils et des produits d’épargne nouveaux, mis à disposition de tous les Français dans leurs agences bancaires, par exemple.

Au delà de ce travail de fond, notre rôle est d’expliquer concrètement ce que nos choix politiques ont comme objectifs, de rassurer quant à la méthode que nous suivons et de partager nos convictions. Je suis persuadée qu’il est essentiel de défendre notre action auprès du plus grand nombre, pour répondre aux questions qui se posent, entendre les doutes qui s’expriment et rester au plus près de la réalité des Français pour qui nous travaillons. Nous voulons en effet avant tout recréer des emplois, que le travail paye et que notre pays réinvestisse dans son avenir. Mon action est entièrement tournée vers ces trois objectifs, pour que chacune des mesures que nous votons aille dans ce sens, et que cela soit compris par les Français.

Je continue naturellement à rester en contact étroit et permanent avec notre circonscription, qui a vécu ces dernières semaines des événements importants tels que : la visite du Président de la République sur le Plateau de Saclay, l’élection du nouveau Maire de Massy : Nicolas Samsoen, les Assises de la Mobilité, avec différentes réunions dans notre circonscription et pour le département, les commémorations du 11 novembre et l’ouverture d’une nouvelle synagogue à Palaiseau.

Les semaines qui viennent, jusqu’au 22 décembre, resteront pour moi très budgétaires, mais je reste, comme toujours, à votre écoute et disposition, avec mon équipe !

Bien fidèlement,
Amélie de Montchalin,
Votre Députée

Retrouver l’intégralité de ma Lettre #3 en cliquant ici.

Inscrivez-vous à ma Lettre mensuelle en cliquant ici.