Mes chers amis,

Après vous avoir souhaité mes meilleurs voeux samedi 26 janvier à Massy, je suis heureuse de vous écrire en ce début d’année à forts enjeux.

Afin d’aider notre pays à sortir de la crise et apporter un soutien concret aux Français, nous avons voté des mesures d’urgence en faveur du pouvoir d’achat qui sont entrées dans la réalité dès ce 1er janvier 2019.

A présent, notre plus grand défi est de restaurer l’ordre public et renouer le dialogue pour construire un nouveau contrat démocratique et chercher ensemble des solutions simples et concrètes aux problèmes qui nous concernent tous et peuvent donc nous réunir – et je dirais même, nous « réconcilier ».

C’est bien la vocation du Grand Débat qui réunit en ce moment dans tous les territoires des milliers de Français autour des grands sujets qui sont essentiels à la vie de notre pays. Je vous encourage à y participer pour faire vivre ce dialogue de citoyen à citoyen : c’est une chance pour la démocratie à laquelle nous sommes tous attachés !

A nous de faire de notre territoire un exemple d’engagement, de dialogue et de confiance en notre avenir.

« Ni optimistes, ni pessimistes, l’important c’est que nous soyons déterminés », disait Jean Monnet !

Bien fidèlement,

Amélie

 

Lien vers l’intérgralité de la lettre de la députée : cliquez ici