Chers amis,

En ce début d’année 2018, je suis pleinement engagée dans la mise en œuvre concrète des mesures que nous avons votées dès les premiers mois de ce quinquennat, en particulier celles de notre budget. Une boussole pour cette année et celles qui viennent : faire de la France un pays où l’on trouve du travail et où le travail paye – car notre priorité la plus urgente, c’est l’emploi !

Le 22 janvier dernier, j’ai ainsi réuni à l’Assemblée nationale avec mes collègues députés LaREM de la commission des finances, en présence d’Edouard Philippe et de Bruno Le Maire, les principaux acteurs du monde financier au cours d’un « Grand rendez-vous pour l’investissement productif ». Une occasion unique de mettre autour de la table ceux qui ont toutes les clés en main pour réorienter l’épargne des français vers les PME pour qu’elles créent des emplois. Notre objectif : 10 milliards d’euros sur 5 ans pour que davantage d’entreprises soient détenues et financées dans leur croissance en France. Il faut dans notre pays davantage de Kubli, PME morangissoise dont j’ai pu saluer l’esprit de conquête en visitant leur nouveau site il y a quelques jours !

Cette initiative participe de la même ambition au service de tous les Français : investir dans notre avenir, sur le temps long, pour l’envisager avec confiance. Les fruits de la croissance passent par des réformes structurelles, dont les effets ne sont pas immédiats. Il n’y a pas de magie, pas d’incantations, il n’y a que des preuves. Notre majorité a souhaité, avec Gérald Darmanin, que les gains de pouvoirs d’achat concrets soient mesurables sur les feuilles de paie et d’impôt dès janvier 2018 et le reste de l’année permettra de poursuivre nos actions : hausse de la prime d’activité, clé dans le maintien de l’emploi, baisse des charges, hausse des minima sociaux, suppression de la taxe d’habitation pour 80% des foyers . En ligne de mire : la loi PACTE, pour achever la libération du potentiel de nos entreprises, et la réforme de la fonction publique, pour que les missions du service public correspondent aux nouvelles attentes des citoyens.

Je trouve en Essonne, et encore davantage depuis l’inauguration de ma permanence parlementaire le 27 janvier dernier à Massy, l’énergie et les échanges indispensables pour être en phase avec vos attentes de citoyens, d’administrés, de fonctionnaires, de salariés, d’entrepreneurs, qui font vivre ce territoire. Je me réjouis de pouvoir tisser ce lien plus solidement encore à Massy et dans toutes les communes de la 6ème circonscription. Les prochains mois seront jalonnés de rencontres thématiques sur les grandes réformes que nous portons, comme la formation professionnelle et l’apprentissage, pour que chacun puisse détenir les compétences qui donnent accès à un emploi durable. Je continuerai par ailleurs à porter haut avec mes collègues députés de l’Essonne des combats qui nous tiennent à cœur, et en premier chef, le début urgent des travaux de la ligne 18 du Grand Paris Express.

Vous pouvez compter sur ma détermination et mon engagement à vos cotés sur tous ces dossiers nationaux et locaux. Je continuerai de vous en rendre compte, aussi bien sur les réseaux sociaux, à travers toute notre belle circonscription et à ma permanence de Massy les lundi et vendredi !

Bien fidèlement,
Amélie de Montchalin,
Votre députée

Retrouvez l’intégralité de ma Lettre #5 en cliquant ici

Inscrivez vous à ma Lettre en cliquant ici