Chers amis,

Notre pays vient de vivre des jours difficiles et même graves. Pour l’élue que je suis, c’est un moment qui pose des questions profondes sur notre rôle pour représenter au mieux les Français.

Nous avons vu s’exprimer, partout dans notre pays, une colère profonde. Cette colère vient de loin. Trop de Français se sentent de plus en plus désespérés face aux difficultés du quotidien (comment se nourrir, se loger, se chauffer,…), et n’ont pas suffisamment le sentiment d’être écoutés.

A travers cette colère se sont exprimées des préoccupations légitimes. Les Français exigent à présent des solutions urgentes et efficaces. Nous avons entendu le message.

Le président de la République s’est exprimé devant les Français le 10 décembre. Lors de cette intervention, il a fermement condamné les violences qui ont eu lieu dans notre pays au cours des dernières semaines et annoncé une série de mesures concrètes en réponse à l’« état d’urgence économique et social » (voir encadré ci-dessous).

Au-delà de ces mesures qui viendront apporter un soutien important à ceux de nos concitoyens qui travaillent sans vivre dignement, j’ai la conviction que l’enjeu est pour nous tous collectivement de renouer le dialogue « de citoyen à citoyen », à l’écoute et au service des Français.

Tous les Français sont appelés à participer à « un grand national » sur les questions que ce mouvement a soulevées (l’avenir de nos services, l’équilibre de notre fiscalité, les défis concrets du changement climatique, la réforme de nos institutions, etc.).

A ce grand débat, ouvert à tous, qui se déroulera dans tous nos territoires jusqu’en mars 2019, je vous invite vivement, vous et vos proches, à participer. Nous avons plus que jamais besoin de ces échanges pour créer les conditions d’une réelle réconciliation nationale. C’est la seule manière pour réussir à faire du moment que nous traversons « une chance » pour notre pays.

Je crois profondément dans ce dialogue de proximité. Je me suis engagée pour être à votre écoute, et avec humilité, chercher avec vous les solutions dont notre pays a besoin. Nos échanges sur le terrain, à ma permanence ou durant nos réunions publiques nous permettent d’avancer ensemble. Je vous invite à venir échanger avec moi dès le début de cette année 2019 qui, je l’espère, sera pour vous et pour notre pays une année de projets et de réalisations.

Il n’y a pas de sortie de crise possible sans l’engagement de chacun d’entre nous, de vous, de moi. Vous pouvez compter sur mon engagement fidèle.

Je vous souhaite à vous et à vos proches une paisible et heureuse période des fêtes.

Bien fidèlement,

Amélie,

Votre Députée

 

Lien vers l’intégralité de la Lettre de la députée : ici