Retour sur mon intervention dans la matinale de l’Opinion du 7 juin :

Le sujet ce n’est pas la charge de travail, c’est la manière dont on travaille à l’Assemblée nationale : le Parlement doit être un vrai lieu de débat efficace, sérieux, rationnel.

La fonction publique parlementaire ne doit pas être un îlot : nous devons mobiliser d’autres expertises pour aider notre travail ponctuellement, des économistes pour le budget ou des constitutionnalistes pour la réforme des institutions.

Le but de notre action à l’Assemblée n’est pas d’avoir des existences personnelles, mais un collectif fort pour faire converger nos positions et les porter ensemble : le député solitaire, c’est le député impuissant, le folklore et le bruit.

Retrouvez l’intégralité de mon intervention en cliquant ici