Amélie de Montchalin était jeudi l’invitée d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business pour discuter des objectifs du Budget 2018 et de la méthode des députés de la Commission des Finances pour travailler sur ce texte.

Le principe directeur de ce Budget 2018 n’est pas de faire des mesures de droite ou des mesures de gauche : « on est pas dans le symbole, on est dans l’efficacité ». 

La transformation de l’ISF en Impôt sur la Fortune Immobilière permettra de baisser la fiscalité du capital pour  « donner les moyens à l’économie française de se financer et de favoriser l’investissement ». L’imposition des biens de luxe sera renforcée afin d’éviter les effets d’aubaine et de favoriser les investissements dans les entreprises. Pour Amélie de Montchalin, « aujourd’hui on a des entreprises qui vivotent, on veut qu’elles grossissent, qu’elles embauchent, et pour cela elles ont besoin de financement ». La réforme de l’ISF sera suivie d’un véritable travail sur les intermédiaires financiers pour que l’épargne des français puissent être investie dans l’économie réelle.

Ce budget « déstabilise nos opposants, car on leur parle de ce qu’on veut faire, on est pas dans la posture » : nous faisons des choix pour que « la vie des français change en mieux ».

Retrouvez son intervention ici : http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/amelie-de-montchalin-la-transformation-de-l-isf-est-exceptionnellement-importante-pour-l-economie-francaise-988785.html