L’évaluation n’est pas une « nouvelle mode », c’est le cœur de la mission du parlementaire, et c’est là que réside son pouvoir : nous devons voter des lois applicables, et donc contrôler l’action du gouvernement avec de vrais moyens !

A lire dans le Monde