Trop de solutions existent dans la loi et pas dans la réalité. Notre combat sera donc nous assurer que les lois s’appliquent, que les changements deviennent concrets et que la vie quotidienne des Français s’améliore. C’est ce que j’appelle assurer le « service après vote« .

Le 20 décembre, je me suis exprimée en séance sur cet enjeu qui est l’un de nos plus grands défis : lutter plus efficacement contre le non-recours. Aujourd’hui, plus d’un million de Français ne bénéficient pas de la prime d’activité, à laquelle ils ont droit et perdent sans le savoir 50, 100, 150 euros de pouvoir d’achat par an. Le non recours aux droits est un véritable scandale budgétaire et social.

Nous devons donc réduire l’écart entre la loi et la réalité sans ajouter de complexité supplémentaire au système : les Français ne veulent pas faire le tour des guichets, ils veulent des solutions simples, prévisibles, accessibles. L’enjeu à la clef : passer des droits formels aux droits réels. C’est le prix à payer pour construire ensemble une nouvelle confiance en 2019.

Lien vers la vidéo : cliquez ici